Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 11:19

          Pour expliquer l'origine des tapas, on raconte qu'un jour lointain du XIXeme siecle, en Andalousie, un cabaretier eut l'idée de couvrir son verre d'une tranche de chorizo ou de jambon afin d'éviter l'intrusion d'insectes. De là est né le mot "tapa" provenant du verbe "tapar" qui signifie "couvrir".

         Par la suite, les patrons de bars andalous, ont pris l'habitude d'offrir une tapa avec chaque consommation.

         La tradition déborda de sa terre d'origine et se généralisa à l'Espagne toute entière.

Les tapas perdirent alors leur fonction de "couvercles", descendirent du verre sur le comptoir et se diversifièrent. Souvent elles perdirent par la même occasion leur gratuité.

        

          Il existe trois grandes catégories au sein des tapas :

- Les tapas : amuse-bouche froid ou chaud qui se déguste avec les doigts en une seule bouchée.

- Les pinchos : ils sont "épinglés" sur du pain par un cure-dents et se prennent entre deux doigts pour en faire une ou deux bouchées.

- La racion : sorte de plat miniature, qui se partage et se déguste soit avec les doigts, soit à l'aide de petites fourchettes.

          Il est très difficile d'expliquer clairement les termes concernant la tradition des tapas, car les habitants de la péninsule eux-même ne sont pas forcément d'accord! Puisque si à Burgos on fait le distinguo, tout à Séville sera tapas, alors que tout au Pays Basque sera Pintxo.

De même le bar sera t-il plus souvent "meson" dans les villages, "tasca" à Madrid, et "taberna" un peu partout.

          C'est aussi le cas aujourd'hui pour la composition des tapas.

En effet si vous trouvez partout les plus grands classiques comme la tortilla de patatas, les beignets de calamars, les croquettes, ..., chaque région a developpé ses propres tapas, en fonction des produits locaux ou des gouts de leurs clients.

          A la Casa Xabi nous vous proposons essentiellement des "racion" assez classiques. 

 

 

Repost 0
Published by Xabi et Nelly - dans petit historique
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 15:45
          La paella vit le jour dans le Delta de l'Ebre, à proximité de Valence, et lapin, poulet, tomate, safran, haricots verts et haricots secs formaient alors ses principaux ingrédients. Romarin et petits pois sont d'autres candidats, mais il existe a Valence, une perpetuelle querelle de puristes à ce sujet.
           Dans sa forme originale, appelée "paella valenciana de la Huerta ", elle ne contenait ni poissons ni fruits de mer.
           Aujourd'hui, elle s'appuie largement sur les produits de la mer, ce qui permet une large diversité dans sa composition.
           Cependant, la paella est loin d'ètre le seul plat espagnol à base de riz. En effet il faut également mentionner d'autres préparations de riz, parmi lesquelles "l'arroz con judias y nabos" (riz aux navets et fèves ), aussi originaire de la province de Valence et que beaucoup considèrent comme le plus savoureux des mets espagnols à base de riz, "l'arroz negro" (riz norci à l'encre de poulpe), et "l'arroz al horno" ( riz à l'ail et aux pois chiches) spécialité des îles Baléares.
           Pour illustrer la variété des plats de riz espagnols, les habitants de la région de Valence, relatent souvent une anecdote datant de la Guerre d'Indépendance espagnole (1808-1814), qui opposa l'Espagne et la France :
Un général français fût si impressionné par la paella préparée par une cuisinière, qu'il promit à celle-ci de libérer un prisonnier espagnol pour chaque nouveau met à base de riz qu'elle lui confectionnerait.
Il fût relevé de son poste après la 176 ème de ces préparations, et la cuisinière n'en était qu'a ses débuts.

            La paella que prépare Xabi est une recette familiale que lui a transmit sa grand-mère. Ses principaux ingrédients sont poulet, merlu, crevettes, gambas, calamars, safran et biensûr le riz rond.
           Il ne vous reste plus qu'a venir la gouter !!!!
Repost 0
Published by Xabi et Nelly - dans petit historique
commenter cet article